Gérard de Cortanze

Gérard de Cortanze

Zazous

Portrait 5'33'

Philippe Chauveau :
Bonjour Gérard de Cortanze, votre actualité chez Albin Michel « Zazous », un livre qui prend place dans une bibliographie déjà conséquente. Dans le monde du livre, on vous connait bien ! Vous êtes auteur, prix Renaudot en 2002 pour « Assam » et puis vous êtes aussi éditeur. Est-ce le même Gérard de Cortanze qui est derrière son clavier et qui écrit pour lui-même, que le Gérard de Cortanze qui conseille des auteurs et choisit les textes.

Gérard de Cortanze :
C'est exactement la même personne oui, parce qu'en fait, il y a une chose qui m'intéresse, c'est la biographie. Donc je publie des biographies et j'en écris aussi : Hemingway, Le Clézio... Que fait le romancier ? Il ne fait rien d'autre que d'écrire des biographies. Il s'agit de l'importance de la vie dans une œuvre, c'est banal de dire ça mais je trouve que c'est profond parce qu'il n'y a pas d'oeuvre sans existence.

Philippe Chauveau :
Quel est le rapport entre le romancier et l'athlète que vous étiez plus jeune ?

Gérard de Cortanze :
Il y a un lien évident, c'est qu'on apprend à perdre. Lorsque vous faites du sport, vous passez votre temps à perdre, vous gagnez très rarement. Dans l'écriture il y a aussi une perte, mais surtout, il y a une sorte de moralité dans l'écriture et dans le sport. Je suis quelqu'un de très moral. Il y a un travail, une exigence à avoir dans le travail. Quand je faisais du sport, j'avais une exigence, j'avais un régime alimentaire strict, etc. Mais il y a une jouissance à suivre les préceptes impliqués par cette exigence.

Philippe Chauveau :
Si vous deviez définir le lien entre tous vos titres, notamment pour les romans avec « Assam » par exemple ou « Zazous », quelle est la démarche ?

Gérard de Cortanze :
C'est l'histoire ! Et la place de l'être humain dans l'Histoire. Je suis passionné par l'Histoire et mes livres ne cessent d'explorer les liens entre l'homme et l'Histoire. Mais cela me vient de mes ancêtres, qui eux-mêmes étaient impliqués dans l'histoire italienne.

Philippe Chauveau :
Gérard de Cortanze, au même titre que David Foenkinos avec Charlotte Salomon, vous avez publié plusieurs ouvrages sur Frida Kahlo, il y a eu un roman, une biographie et peut-être un projet au théâtre. C'est aussi cela le rôle de l'écrivain, de ressortir de l'ombre des personnages un peu oubliés ?

Gérard de Cortanze :
Oui bien sûr, c'est l'un des rôles de l'écrivain. Et puis il y a aussi eu l'exposition dont j'étais l'un des commissaires… Mais je suis fondamentalement amoureux de Frida Kahlo et du Mexique et de la langue espagnole, qui est une de mes patries. J'ai été amené à l'écriture à 18 ans et autour de moi j'avais des amis comme Carlos Fuentes, Mario Vargas Llosa, Mendoza et Julio Cortazar… Cela reste à jamais lié à votre existence et Frida Kahlo fait partie de cet ensemble.

Philippe Chauveau :
Si d'un mot vous deviez définir ce qu'est le livre dans votre vie ?

Gérard de Cortanze :
Alors je ne sais pas si c'est Giono ou Chateaubriand, « je ne suis que de l'encre et du papier »

Philippe Chauveau :
Gérard de Cortanze, vous publiez ce nouveau roman chez Albin Michel, « Zazous ».

  • PRÉSENTATION
  • PORTRAIT
  • LIVRE
  • Le sport et la littérature, voilà deux des amours de Gérard de Cortanze. S'il fut, dans sa jeunesse, primé pour ses performances en athlétisme, l'auteur de « Assam », prix Renaudot en 2002, s'est surtout fait un nom dans le monde du livre. Critique littéraire, spécialiste de Jorge Semprun ou de Paul Auster, Gérard de Cortanze est aussi éditeur. En tant qu'écrivain, on lui doit des romans, des récits, des anthologies, des biographies et même de la poésie. C'est dire qu'il est prolixe. Ce qui motive Gérard de Cortanze,...Gérard de Cortanze de Gérard Cortanze (de) - Présentation - Suite
    Philippe Chauveau :Bonjour Gérard de Cortanze, votre actualité chez Albin Michel « Zazous », un livre qui prend place dans une bibliographie déjà conséquente. Dans le monde du livre, on vous connait bien ! Vous êtes auteur, prix Renaudot en 2002 pour « Assam » et puis vous êtes aussi éditeur. Est-ce le même Gérard de Cortanze qui est derrière son clavier et qui écrit pour lui-même, que le Gérard de Cortanze qui conseille des auteurs et choisit les textes. Gérard de Cortanze :C'est exactement la même personne...Gérard de Cortanze de Gérard Cortanze (de) - Portrait - Suite
    Philippe Chauveau :Dans le titre de ce nouveau roman, Gérard de Cortanze, tout est dit ! Et la couverture est très explicite les « Zazous ». L'histoire nous a un peu raconté qui ils étaient, mais dans le roman que vous nous proposez, on va mieux comprendre l'histoire de ces personnages qui furent des résistants en quelque sorte. C’est un roman, on fait connaissance avec une bande de copains qui se retrouvent au café Eva. Il y a Pierre, Odette, Josette, Sarah... Pourquoi avoir eu envie de vous plonger dans cette période, et...Gérard de Cortanze de Gérard Cortanze (de) - Livre - Suite